L’ampleur du problème des collisions liées à l’alcool et aux drogues au Canada – Aperçu

MADD Canada a adopté une démarche globale pour évaluer l’ampleur du problème des collisions attribuables à la consommation d’alcool et de drogues (conduite avec facultés affaiblies) au Canada. Afin de dresser le tableau le plus exhaustif possible du problème, cette démarche englobe les éléments suivants : l’alcool et les drogues ; tous les types de véhicules et de vaisseaux ; l’éventail complet de dommages et de pertes (décès, blessures, dommages matériels, et coûts financiers pour la société) ; et les collisions survenant sur les routes et les propriétés publiques et privées, ainsi que les voies maritimes. L’adoption de cette démarche non restrictive est dictée par notre mission qui consiste à venir en aide aux victimes et à réduire les décès, les blessures et les collisions liés à la conduite avec facultés affaiblies.

Bien que d’autres organismes et agences du gouvernement publient des rapports sur le problème des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies au Canada, leurs données diffèrent souvent des nôtres, car ils appliquent des critères de référence plus restreints. Par exemple, leurs statistiques sur les décès peuvent porter uniquement sur les collisions de véhicules motorisés attribuables à l’alcool survenant sur des voies publiques. De même, leurs données sur les blessures peuvent porter uniquement sur les collisions ayant fait l’objet d’une intervention policière et pour lesquelles il existe un rapport officiel. Le simple fait que ces données ne coïncident pas avec celles de MADD Canada ne signifie pas qu’elles soient fausses. Cela reflète tout simplement un champ d’études plus étroit.

Décès

L’on estimait en 2007 que 3 045 personnes ont été tuées dans des collisions de véhicules motorisés au Canada. MADD Canada estime qu’au moins 1 239 de ces décès sont attribuables à un affaiblissement des facultés. Par ailleurs, l’incapacité de faire passer des tests aux conducteurs aux facultés affaiblies survivants conjuguée à notre dépendance sur les rapports de police se traduit par une certaine mesure de sous-déclaration. MADD Canada est ainsi de l’avis que ce résultat ne représente qu’une estimation prudente.

De plus, ces 1 239 décès ne comprennent pas les personnes tuées dans des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies sur les voies maritimes. L’alcool était la cause confirmée ou soupçonnée dans 47 des 126 incidents de navigation mortels recensés en 2005. Ces 1 239 décès ne comprennent pas non plus les décès associés à d’autres véhicules (avions, trains, ou équipement industriel comme les chariots élévateurs).

Compte tenu des réserves rattachées à ce chiffre, MADD Canada estime que le bilan annuel de décès attribuables à la conduite avec facultés affaiblies au Canada se situe entre 1 350 et 1 600 (3,7 à 4,4 décès par jour).

Blessures

L’on estimait en 2007 que 359 310 personnes ont été tuées dans des collisions de véhicules motorisés. MADD Canada estime que 73 120 de ces personnes ont été blessées dans des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies (soit quelque 200 blessés par jour). Veuillez noter que cette estimation comprend uniquement les collisions de véhicules motorisés.

Dommages matériels

L’on estimait en 2007 qu’environ 1 979 250 véhicules motorisés ont été impliqués dans des incidents causant des dommages matériels au Canada. MADD Canada estime qu’environ 210 006 de ces véhicules étaient aussi impliqués dans des situations de conduite avec facultés affaiblies (plus ou moins 575 par jour). Veuillez noter que cette estimation comprend uniquement les collisions de véhicules motorisés.

Coût estimé des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies

Selon le modèle appliqué, le coût des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies au Canada se situe entre 2,2 milliards de dollars (modèle fondé sur les dollars réels) et 12,6 milliards de dollars (modèle fondé sur la volonté de payer). Le modèle fondé sur les dollars réels tient compte de l’argent dépensé sans tenir compte des coûts sociétaux. En revanche, le modèle fondé sur la volonté de payer comprend l’argent dépensé ainsi qu’un vaste éventail de coûts sociétaux. Encore une fois, ces données se limitent aux collisions de véhicules motorisés.

Source des données

Les estimations citées dans ce document sont expliquées en détail dans un document de discussion intitulé « Estimation de la prévalence de l’affaiblissement dû à l’alcool et aux drogues dans les collisions de la route et des coûts en découlent pour les Canadiens : 1999 à 2007 », présenté à MADD Canada par Stephen G.A. Pitel, Professeur agrégé, Université de Western Ontario. Le document cité ci-dessus se fonde sur un document de discussion antérieur préparé par G. William Mercer, Ph. D., Applied Research and Evaluation Services, University of British Columbia : « Estimating the Presence of Alcohol and Drug Impairment in Traffic Crashes and their Costs to Canadians: 1999 to 2006 ».

[Révision : avril 2010]

 

 


Accueil



MADD Canada | Services aux victimes | Actualités | Bibliothèque de recherche | Bénévolat | Jeunesse | Dons


 


© MADD Canada - Avis de confidentialité et droits d’auteur.